Pour la première fois, un portrait statistique complet des entreprises, des salariés et des métiers du champ de l’audiovisuel a été dressé dans le cadre de l’Observatoire des métiers de l’audiovisuel, à partir des données du groupe de protection sociale du champ, Audiens. Cette plongée inédite dans les données permet de mieux saisir les particularités des quatre secteurs d’activité qui composent le champ, la production audiovisuelle et cinéma, la prestation technique image et son, la radiodiffusion et la télédiffusion. ThinkandAct est fière d’avoir participé à l’analyse de ces données aux côtés de la CPNEF AV, l’Afdas et avec le studio de Datawiz, Wedodata.

 

 

 

 

 

 

 

 

1- La production audiovisuelle et cinéma est le plus gros secteur de l’audiovisuel en nombre d’entreprises : 157 sur les 9.816, soit 73% des entreprises du champ. La prestation image et son compte 1.954 entreprises (20%), la radiodiffusion, 560 entreprises (6%) et la télédiffusion, 145 entreprises soit 1% seulement.

2- Les entreprises du champ sont majoritairement des TPE, n’employant pas de permanent ou moins de 10 … mais elles salarient beaucoup d’intermittents (CDDU). C’est principalement le cas dans les secteurs de la production et de la prestation technique, alors que dans les secteurs de la diffusion radio et télévision, les entreprises sont majoritairement des entreprises de 1 à 10 salariés en radio et des entreprises de 1 à 50 en télévision.

 

3 – La radio diffusion est un secteur très spécifique au sein de l’audiovisuel, par l’importance du statut associatif de ses unités légales (66% des radios fonctionnent sous le statut d’association), par la taille moyenne des entreprises : 8 radios sur 10 emploient entre 1 et 10 salariés permanents, par une répartition des entreprises sur l’ensemble du territoire français (81 % sur le territoire hors Ile-de-France !), par l’ancienneté des radios puisque 82% ont plus 10 ans d’ancienneté (la bande FM est saturée mais ces statistiques ne prennent pas en compte les web radios).

4 – Si l’audiovisuel est assez concentré en Ile-de-France avec 65% des entreprises du champ, deux éléments relativisent ce constat : près de 70% pour la production audiovisuelle et cinéma et pour la prestation technique se fait en Ile-de-France mais seulement 59% pour la télédiffusion et 19% pour la radiodiffusion (cf paragraphe précédent). Par ailleurs, plusieurs régions émergent à travers le nombre d’entreprises, la masse salariale et les spécialisations dans certains secteurs.

5 – L’audiovisuel est un champ dynamique, entre maturité et renouvellement. 40% de ses entreprises ont moins de 6 ans, c’est plus que dans l’ensemble de l’économie française (36%). C’est aussi un secteur mature dont 42% des entreprises sont toujours actives plus de 10 ans après leur création.

6 – La majorité des 207.625 salariés de l’audiovisuel sont en CDDU (intermittents) (67%), et ce, principalement dans la production et la prestation technique qui comptent le plus de salariés, alors que dans la télédiffusion et la radio ce sont les statuts CDI, CDD et pigistes qui sont majoritaires.

 

7 – L’audiovisuel est un champ plus masculin que féminin : 59% des salariés sont des hommes, et cela se retrouve dans chacun des 4 secteurs. Cependant, femmes et hommes accèdent pareillement, en proportion de leur nombre, au statut de cadre.

 

 

8 – Plus on avance dans la pyramide des âges moins les femmes sont nombreuses, c’est que dans ce champ, où il est plus difficile que dans d’autres de stabiliser son emploi, les femmes sont désavantagées : elles quittent le champ dès 30 ans alors que c’est 40 ans pour les hommes et à partir de 55 ans dans l’ensemble de l’économie française !

9 – L’audiovisuel regroupe 11 familles de métiers qui sont tous très « genrés » et majoritairement masculin avec, aux deux extrêmes, les métiers Costume/maquillage/coiffure sont exercés à 86% par des femmes et les métiers du son qui sont exercés à 91% par des hommes. Et aussi 77% d’hommes dans le métier des décors et de la construction, 76% d’hommes dans les métiers de l’image, 59% d’hommes dans les métiers de l’écriture et de la conception de projets audiovisuels.


10 Les salariés de l’audiovisuel sont plutôt jeunes : un âge moyen de 37,8 ans alors qu’il est de 39,4 ans pour l’ensemble de la population active française. Près de 50% des salariés ont moins de 35 ans et cette population est resserrée sur une période de 20 ans. En effet, 53% des salariés du champ ont entre 26 et 45 ans

 

 

 

 

Dans ce champ diversifié qui s’appuie sur des atouts forts que sont la jeunesse de ses salariés, le renouvellement et la maturité de ses entreprises ainsi qu’un contrat salarial adapté qu’est le CDDU, des sacrées marges de progression existent, des conditions de travail qui avantagent autant les femmes que les hommes, des régions qui se spécialisent et se renforcent, des métiers qui deviennent parfaitement mixtes …

 

Pour découvrir l’ensemble du portrait et des statistiques :http://www.cpnef-av.fr/docs/pdf/Portrait_statistique_audiovisuel.pdf