Source : sacem, présentation du sondage Opinion Way sur les Français et la musique

Face aux fortes tensions entre la filière musicale et la ministre de la culture et de la communication, Aurélie Filippetti, autour de la Hadopi qui n’aurait pas rempli sa mission de développer l’offre légale et l’abandon programmé du Centre National de la Musique (CNM), il est bon de rappeler l’importance de la musique dans les activités des Français.

Pour cela, on peut regarder à nouveau les résultats d’un sondage[1] réalisé en 2011 pour la Sacem (Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de Musique).

 

La musique est un « plaisir »

La musique est la 3ème activité préférée des Français (47%), derrière la télévision (64%) et la lecture (54%) et devant le cinéma (42%) puis le théâtre et la danse (17%). Pour les 15-24 ans, c’est la première activité à 73%, loin devant le cinéma et la télévision;

Les Français écoutent en moyenne 1heure et 10 minutes de musique chaque jour. Ils sont 42% à en écouter plus d’une heure quotidiennement. Seulement 4% n’écoutent jamais ou presque jamais de musique. Les 15-24 ans l’écoutent 1h30 par jour;

C’est le mot « plaisir » qui exprime le mieux leur rapport avec cet art qui est à la fois un moyen de s’évader de la réalité et un moyen de partager avec ses proches.

C’est chez eux, en voiture et dans les moments de détente que les Français écoutent le plus de la musique. Respectivement 90%, 74% et 62% ;

Les français sont très éclectiques dans leurs préférences musicales, si la chanson française tient la corde avec 51% de préférences, la musique classique, les variétés internationales, le Pop Rock se placent juste derrière (de 31 à 34%), suivies de près par le Jazz, les musiques du monde, le RnB et le Rap.

Les Français déclarent à 47% que ce sont la mélodie et la composition qui sont les aspects les plus importants pour apprécier une chanson. Le texte vient derrière à 28% et l’interprète en 3ème position à 14%. Les instruments utilisés n’entrent que pour 7% des Français comme critère important d’appréciation ;

 

La radio est le premier vecteur de découverte des nouveaux talents

La radio est, loin devant les autres medias et supports, le moyen préféré pour écouter de la musique. 36% des Français le plébiscite devant les chaines HiFi (17%), les Baladeurs/CD/DVD (14%), la télévision (8%) et les concerts (seulement 6%) ;

C’est toujours la radio qui permet de découvrir de nouveaux artistes : 70% des interviewés déclarent que c’est ce média qui leur permet de découvrir des nouveaux artistes, devant la télévision pour 58%, la recommandation d’un ami ou d’une connaissance, et les sites de partage vidéo pour 14%. (3 réponses possibles) ;



[1] Sondage réalisé, en janvier 2011, sur un échantillon de 2010 personnes représentatives de la population française âgée de 15 ans et +