Livraison des résultats d’audience Médiamétrie 126.000 radio Avril-Juin 2015. C’est la clôture de la saison 2014-2015 mais pas du tout clôture du média radio qui est plus vigoureux que jamais. En avril-juin 2015, le média progresse de 0,5 point d’audience sur un an à 81,1%, soit plus de 43 millions d’auditeurs quotidiens. La radio a gagné 2,2 millions d’auditeurs en un an[1]. A qui profite cette hausse ? RTL repasse devant NRJ, France Inter, Europe 1 et RMC progresse également, pour les musicales Nostalgie et Rires et chansons gagnent des auditeurs.

A Radio France, sur un an (avril-juin 2015 vs avril-juin 2014) toutes les radios progressent ou restent stables au moins sur un indicateur sauf … France Culture, surement très touchée par la grève, qui passe sous la barre des 2% d’audience cumulée (AC) à 1,8% en Avril-Juin 2015 et France Bleu qui perd 0,2 point d’audience à 7,3% d’AC.

Au sein des agrégats radio, les programmes généralistes à l’honneur

Seuls, les programmes généralistes gagnent des auditeurs sur 1 an : + 1,3 point d’audience à 37,6% d’audience cumulée. Les programmes musicaux perdent 0,5 point d’audience à 40,6%. Les programmes thématiques et les programmes locaux restent stables.

Evolution de l’audience cumulée des agrégats radio,

L-V, 5h-24h, cible 13 ans et +

Logiquement, la progression en audience s’accompagne d’une légère baisse de la durée d’écoute par auditeurs (DEA). Et oui, les nouveaux auditeurs ne sont pas aussi accro que les anciens ! Moins 4 minutes de DEA pour les programmes généralistes à 2h35 d’écoute quotidienne en semaine par auditeur. A l’inverse, pour les programmes thématiques, la baisse du nombre d’auditeurs et une perte de DEA peut signifier qu’ils plaisent moins..

Source : Médiamétrie, 126 000 Radio, Avril-Juin 2015

 

Très belle progression de RTL sur 1 an, suivie par France Inter, Europe 1 et RMC

Malgré une grève de 28 jours consécutifs qui s’arrête le 15 avril, France Inter progresse sur 1 an en audience (+0,7 point) à 9,7% d’AC, mais le recul est sévère par rapport à la période précédente (-0,9 point). RTL, avec les 1,3 millions d’auditeurs quotidiens de Laurent Ruquier, gagne 1,3 point d’audience sur un an à 12,0% d’AC. Elle gagne 0,7 point de part d’audience sur un an pour arriver à un total de 11,8%. Europe 1 progresse sur 1 an de 0,2 point à 8,9% d’AC mais recule en durée d’écoute (moins 13 minutes sur 1 an à 2h01) et donc en part d’audience à 7,6% contre 8,2% l’année dernière. RMC est la seule généraliste qui progresse sur un an et par rapport à la dernière vague Médiamétrie à 7,9% d’AC. A 6,6% de part d’audience, elle passe devant France Bleu.

 

Evolution de l’audience cumulée des radios généralistes

L-V, 5h-24h, cible 13 ans et +

 

Source : Médiamétrie, 126 000 Radio, Avril-Juin 2015

Des musicales à la traîne

Sur un an, NRJ repasse derrière RTL et redevient la 2ème radio de France (ce qu’elle était déjà redevenue en Janvier-mars 2015) avec une sacrée perte d’auditeurs: moins 1,3 point d’audience cumulée, passant de 13,0% à 11,7% d’AC. Ce sont plutôt les musicales adultes qui progressent hormis RFM : Nostalgie, Chérie FM, RTL2 : alors que les musicales jeunes Fun Radio et Skyrock perdent des auditeurs.

 Evolution de l’audience cumulée des radios Musicales

L-V, 5h-24h, cible 13 ans et +

Source : Médiamétrie, 126 000 Radio, Avril-Juin 2015

 

Evolutions contrastée au sein des thématiques, avec principalement un recul de France Culture

Stabilité en audience et baisse en durée d’écoute dans les programmes thématiques, mais le résultat global sur cet agrégat cache des évolutions différentes selon les radios. France Culture est en baisse sur 1 an. Baisse en audience cumulée et en durée d’écoute qui s’illustre par une baisse sur l’indicateur qui synthétise les deux, la Part d’audience.

  • France culture passe de 2,0% d’audience en AJ 2014 à 1,8% cette année, avec une perte de 14 minutes de DEA à 1h39. Du coup, la PdA passe de 1,6% à 1,2%. Moins 14%.
  • France Info perd 0,1 point d’audience à 7,4% d’AC. Elle progresse très légèrement en durée d’écoute (+ 1mn) à 0h58 et donc reste stable sur 1 an en PdA à 3%.
  • France Musique passe de 1,4% en AJ2014  à 1,3% d’audience cumulée en AJ2015, mais progresse en durée d’écoute : + 14 mn à 1h47. Elle repasse même devant Radio Classique sur cet indicateur (1h47mn vs 1h40 mn de durée d’écoute moyenne par auditeur). En part d’audience, la chaîne musicale de Radio France revient au niveau de 1% contre 0,9% l’année dernière.
  • Radio Classique reste stable à 2,2% d’AC mais baisse fortement en durée d’écoute passant de 2h02 à 1h40, soit une perte de 21 minutes. En conséquence, sa part d’audience perd 0,3 point à 1,6% de PdA.

En forme de conclusion

Pour chaque groupe radio, les enjeux de la rentrée 2015-2016 sont importants. Radio France aura surement des objectifs ambitieux pour France Inter. En route vers les 10% d’audience ? Renforcements à France Info et France Musique. Et France Culture, qui comme nous le disions plus haut est forcément la station du groupe public qui a le plus souffert de la grève doit reconquérir et conquérir des auditeurs. Le groupe RTL voudra conforter encore les bons résultats de RTL après une année de changement (Arrivée de Ruquier aux Grosses Têtes et Yves Calvi à la matinale) et faire remonter Fun Radio. Le groupe Lagardère verrait bien Europe 1 repasser allègrement les 9,0% (et plus) d’audience faisant progresser, entre autre, Cyrile Hanouna de 16h à 18h. Et toujours renforcer ses musicales RFM et Virgin Radio. Le groupe NextRadio vise surement les 8,0% (et plus) d’audience pour RMC. Peut-être grâce à son super Moscato Show de 16h à 19h qui a déjà bien progressé cette saison ?

 


[1] Le point d’audience entre AJ 2014 et AJ 2015 a augmenté : + 24.360 à 530.790 personnes âgées de 13 ans et +),